Equipe:
Durée: 91‘
Genre:
Date de sortie: 20/05/2003
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Un documentaire-fiction retraçant la vie d'un des plus grands producteurs hollywoodiens de l'âge d'or des années 70: Robert Evans, basée sur son autobiographie.

 

Notre critique:

Débutant en 1956, ce documentaire raconte par le menu l’histoire d’un des plus grands producteurs hollywoodiens: Robert Evans. Par un mélange habile de documents d’époque avec des inclusions d’aujourd’hui, monté comme un reportage vivant et très actuel, THE KID STAYS… est un étonnant témoignage sur la grande période des années 70 hollywoodiennes. Nanette Burnstein et Brett Morgen réussissent le pari de rendre presque palpitant l’histoire de ce dernier nabab hollywoodien en alternant à merveille le diaporama noir et blanc et couleur avec des morceaux de fiction documentaire. On se prend rapidement au jeu et au fur et à mesure on attend à chaque sursaut de l’existence de Evans, la façon dont ce dernier va relancer sa carrière au travers de son amour incontestable du cinéma.

En passant en revue le revival de la Paramount, dont Evans a été l’artisan-producteur, le spectateur a le plaisir d’apprendre les ‘petites’ histoires qui ont contribué à la création de ROSEMARY’S BABY, LOVE STORY, THE GODFATHER, CHINATOWN ou encore MARATHON MAN, excusez du peu… Après l’ascension, la descente aux enfers dans les années 80 (drogue, implication dans un meurtre) n’est pas moins intéressante et significative de la fin d’une ère.

En plus d’avoir une vue de l’intérieur sur la création des films, le plaisir de voir au travers des yeux de Evans, les acteurs, réalisateurs ou scénaristes qui ont fait les films que nous aimons tous est toujours amusant. Ne manquer donc pas durant le générique la superbe imitation de Evans par Dustin Hoffman 20 ans après. Bel hommage!

 

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...