Titre français: Démineurs

Equipe:
Durée: 124‘
Genre: Drame de guerre
Date de sortie: 22/09/2009
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Bagdad. Une équipe de soldats prépare l'explosion d'une bombe repérée dans une rue importante de la ville. Mais le robot qui doit poser une charge explosive a un problème et un des hommes doit intervenir à pieds...

Notre critique:

"La guerre est une drogue"… Après cette phrase d’ouverture qui cerne le vrai sujet du film, adrénaline, peur et mort commenceront d’emblée à occuper l’écran et ne le quitteront plus pendant un peu plus de deux heures dans un récit qui suit de près des démineurs au travers de leurs divers interventions sur le terrain.

Tension forte et omniprésente, peur et adrénaline palpables, voilà les points forts de ce film qui évite aussi le manichéisme tout en décrivant bien le bourbier dans lequel ces soldats américains sont englués. Ne comprenant peu ou pas du tout les irakiens, ils sont en permanence sous pression et vivent dans une méfiance de chaque instant qui leur fait commettre de nombreuses erreurs d’appréciation. Seules des têtes brûlées qui carburent à l’adrénaline arrivent à s’en sortir…

Pas de grosses pointures, ni de stars mais des acteurs crédibles mettant en avant le sujet, rendant visible les craintes et les forces de leurs personnages: Jeremy Renner en tête dans le rôle de la tête brûlée par excellence, Guy Pearce dont le personnage meurt au bout de quinze minutes mais aussi Ralph Fiennes ou encore Evangeline Lilly (LOST).

STRANGE DAYS, NEAR DARK, BLUE STEEL, POINT BREAK, le nom de Kathryn Bigelow a toujours été associé avec des réalisations musclées dans lesquelles adrénaline rimait souvent avec romance… Il n’est donc pas étonnant de la retrouver derrière la caméra de ce THE HURT LOCKER, hommage terrible à une adrénaline qui pousse ces démineurs à continuer leur travail malgré le danger…

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...