Titre français: Amours Longue Distance

Equipe:
Durée: 138‘
Genre: Comédie romantique
Date de sortie: 19/12/2006
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

L'Anglaise Iris (Kate Winslet) découvre que l'homme qu'elle aime est sur le point d'en épouser une autre. Au même moment, à des milliers de kilomètres de là, la Californienne Amanda (Cameron Diaz) réalise que son compagnon lui a été infidèle. Les deux femmes, qui hier encore ne se connaissaient pas, décident d'échanger temporairement leurs résidences via Internet. Iris passera les fêtes de fin d'année dans la résidence hypermoderne d'Amanda, tandis que celle-ci s'en ira goûter aux charmes du vieux cottage d'Iris, niché au cœur d'un village médiéval.
Les deux femmes, tout occupées à panser leurs blessures et à se reconstruire, ne s'attendent guère à rencontrer le Prince charmant. C'est alors qu'un vieux scénariste, Arthur (Eli Wallach), entre en scène, bien décidé à jouer les Cupidons. Iris se découvre un consolateur inattendu en la personne de l'exubérant compositeur Miles (Jack Black), alors même qu'Amanda tombe sous le charme de Graham (Jude Law), le propre frère d'Iris...

Notre critique:

Quel heureux hasard! Un conte de Noël sous la forme d'une comédie sentimentale qui tombe juste à point avant les fêtes de fin d'année… Bon, trêve de cynisme sur les sorties bien organisées par les studios américains!

Partant d'un point de départ hautement improbable -ce qui en fait assurément un conte: l'échange des maisons des deux femmes, THE HOLIDAY est une comédie romantique qui joue sur un certain nombre de clichés et d'extrêmes pour combler le spectateur en le caressant dans le sens du poil. Sur la thématique "il est difficile de couper avec son passé", Nancy Meyers (SOMETHING'S GOTTA GIVE, WHAT WOMEN WANT) nous livre un paquet de scènes attendrissantes enrobées dans flot de dialogues, le tout servi par des interprètes au charme ravageur…

Car finalement, le seul très bon choix du film est celui du casting qui fait clairement la différence et qui permet à un scénario somme toute très convenu de faire mouche auprès des spectateurs. Cameron Diaz exploite à fond son potentiel comique dans le rôle d'une réalisatrice hollywoodienne de bandes annonces, Kate Winslet joue l'anglaise romantique avec charme et tendresse, Jude Law use et abuse de son sourire charmeur tandis que Jack Black, en tendre nounours trompé, fait merveille.

Vous l'aurez donc compris: vous craquerez pour les comédiens et les comédiennes qui vous feront heureusement oublier un scénario simpliste. En définitive, voilà le film parfait pour les fêtes de fin d'année: du clinquant, des paillettes et des bulles mais qui ne vous prendra pas la tête une fois la vision passée…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...