Equipe: Pierre Morel, Sean Penn
Durée: 116‘
Genre: Thriller
Date de sortie: 26/06/2015
Cotation: o (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

2006, Congo. La situation humanitaire est préoccupante. Les militaires et les milices privées tentent de protéger les ONG qui se trouvent sur place. Jimmy travaille dans une de ces milices tandis que sa copine, Annie, travaille dans une des ONG...

Notre critique:

Pierre Morel, réalisateur de TAKEN et de BANLIEUE 13, se voit donc confier la réalisation d’une sorte de TAKEN à la sauce Sean Penn (puisqu’il est crédité non seulement en tant que producteur mais aussi au scénario et bien sûr en tant qu’acteur) plutôt qu’à celle de Liam Neeson.
Malheureusement, là où TAKEN arrivait à nous concocter un vrai film d’action teinté d’espionnage (en tout cas dans le premier opus), THE GUNMAN hésite entre espionnage, film politique et film d’action, mêlant au petit bonheur la chance des histoires et des sous-histoires.
Avec un scénario très artificiel (les enchaînements de situations sont très mécaniques et peu naturelles), et une vraisemblance limitée, cette (très petite) réflexion politique sur un monde de corruption et de compromissions politiques n’est hélas pas sauvée par un Sean Penn qui joue des muscles sans convaincre.
THE GUNMAN sent donc hélas le film à rallonge au script téléphoné que Sean Penn aurait mieux fait d’éviter dans un carrière plutôt excellente.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...