Equipe: David Lawrence Brown, Junko Bailey, Nicolas Pesce, Tara Westwood
Durée: 94‘
Genre: Film d’'horreur
Date de sortie: 15/01/2020
Cotation: o (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Tokyo, 2004. Fiona Landers téléphone à son amie Yoko pour lui dire qu’elle veut rentrer chez elle aux USA en Pennsylvanie. En quittant la maison où elle se trouve, elle assiste à des phénomènes étranges...

Notre critique:

THE GRUDGE, c’est d’abord un film japonais de Takashi Shimizu, réalisé en 2002, plus ou moins à la fin de l’ère japonaise du cinéma fantastique et d’horreur. Et puis, en 2004, vient l’inévitable remake américain (en forme de semi-suite) réalisé par le réalisateur original pour satisfaire les spectateurs US.

Il aura donc fallu attendre 2020 pour voir apparaître une nouvelle déclinaison avec ce nouveau THE GRUDGE américain toujours basé sur l’idée originale qui en soit n’était pas des plus intéressantes et ressemblait à bien des films de possession et de fantômes.

Dans ce 3e opus, partant du Japon (les origines), la malédiction se retrouve donc aux Etats-Unis où elle fait des ravages et où deux flics vont tenter de s’interposer.

On l’aura compris, le scénario n’est pas très épais et emprunte largement aux clichés du genre. Les grosses ficelles succèdent aux faux mystères et le film ressemble à une mise bout à bout de moments effrayants qui n’ont pas de lien ou de sens. Les “jump scare” sont totalement gratuits et complètement évidents.

Au final, THE GRUDGE version 2020 n’a pratiquement aucun intérêt. Produit par Sam Raimi (décidément ce cher Sam n’a pas le nez fin en matière de production), le film manque complètement de corps, joue sur le glauque mais de façon tout à fait superficiel et n’apporte rien à une franchise qui aurait pu s’arrêter au numéro 1.

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...