Equipe:
Durée: 126‘
Genre:
Date de sortie: 27/02/2001
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Le prince Amerigo, un aristocrate italien ruiné, se marie avec Maggie, la fille d'un richissime collectionneur d'art, Adam Verver. Mais, au milieu de ce bonheur, une ancienne relation amoureuse du Prince, Charlotte Stant, revient dans sa vie et se marie avec Adam Verver, devenant ainsi la belle-mère par alliance de son ancien amant...

Notre critique:

Décidément, James Ivory et sa scénariste presque attitrée, Ruth Jhabvala, ne sont au sommet de leur art que dans ce subtil jeu qui consiste à faire revivre un passé révolu et à parler des passions enfouies comme moteur de la vie. Depuis REMAINS OF THE DAYS avec Anthony Hopkins, James Ivory n’avait plus réussi aussi bien à nous emporter dans ce lent mais inexorable tourbillon amoureux qui anime ses personnages. Avec THE GOLDEN BOWL, il réussit le tour de force d’adapter le difficile roman d’Henry James et de parvenir à montrer toutes les ambiguïtés entre les six protagonistes ainsi que les multiples intrigues auxquelles participe chacun d’eux.

A cette subtilité de la mise en scène s’ajoute une interprétation parfait des six interprètes principaux, avec une Uma Thurman remarquable qui semble brûler de passions intérieures et qui donne à son personnage les justes hésitations entre le bien et le mal.

La subtilité de l’ensemble plaira certainement à un public lassé de voir se succéder cascades et scènes d’actions insipides sur nos écrans…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...