Equipe:
Durée: 115‘
Genre: Drame
Date de sortie: 29/03/2011
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Dicky Eklund a autrefois eu son heure de gloire sur le ring. Mais depuis, il a sombré dans l'alcool et la drogue. Il se décide à revenir sur le devant de la scène en entraînant son demi-frère Micky Ward qui, jusque-là, n' a été que le faire-valoir de boxeurs plus talentueux. Malheureusement, Dicky, drogué jusqu'aux yeux, n'est pas très efficace comme coach...

Notre critique:

Avec ce destin vrai et étonnant de ces deux frères irlandais aux USA dans les années 70, les scénaristes de THE FIGHTER avaient un matériel formidable pour rendre le récit passionnant. Et c’est ce qu’ils ont magnifiquement fait en suivant cette incroyable famille recomposée, faite de barjos de première et menée par la main de fer d’une mère (sur)protectrice.
Et heureusement, on est loin d’une biographie à la RAGING BULL ou d’une fiction à la ROCKY, ici, tout l’intérêt du film repose sur l’antagonisme des ces deux-demi frères inséparables luttant à la fois contre eux-mêmes et contre une famille tentaculaire et protectrice. En cela, THE FIGHTER est vraiment l’histoire d’un combat pour se sortir d’un milieu qui ne les a pas épargnés!
En plus d’une mise en scène solide du réalisateur de THREE KINGS, le film bénéficie d’une interprétation irréprochable dans son ensemble et stupéfiante de la part de Christian Bale (qui s’est vu récompensé par un Oscar) qui reste décidément un des talents à transformation les plus prometteurs de sa génération! 

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...