Titre français: L'Exorcisme d'Emily Rose

Equipe:
Durée: 119‘
Genre: Drame fantastique
Date de sortie: 08/11/2005
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Dans une maison isolé, un médecin légiste examine une jeune fille, Emily Rose. Il semble ne faire aucun doute qu'elle n'est pas morte de mort naturelle. Un exorcisme aurait été perpétré et aurait mal tourné. On arrête le prêtre et un long et difficile procès commence... Un procès d'où devrait en principe jaillir la vérité.

 

Notre critique:

Il faudrait que les maisons de productions, les américaines en particulier, arrêtent de nous asséner sur le coin de la figure que leurs films sont basés sur des faits réels… Oui, cela fait probablement vendre, oui, cela peut avoir un intérêt pour un historien éventuel, ou un journaliste, mais une fiction reste une fiction et la faire passer pour un documentaire déguisé est totalement mensonger! Ceci étant dit, THE EXORCISM OF EMILY ROSE, gigantesque flash-back racontant l’histoire édifiante d’Emily Rose, est un film solide, jouant à bon escient sur les effets spéciaux sans jamais surcharger la forme au dépend du fond.

Le récit joue sur une alternance de scènes de prétoire et de scènes de la vie quotidienne d’Emily confrontant à de nombreuses reprises le rationnel et l’irrationnel pour convaincre le spectateur d’abandonner clairement son rationnalisme. En faisant ainsi basculer les certitudes de l’avocate arriviste (interprétée avec justesse par Laura Linney) défenseur du prêtre, les scénaristes Paul Harris Boardman et Scott Derrickson (également réalisateur) entraînent peu à peu l’histoire sur les pentes de l’inexpliqué tout en ancrant l’ensemble de la société qui nous entoure. Les scènes de possession sont filmées de façon la plus authentique possible à des milliers de kilomètres d’un THE EXORCIST et la scène de l’exorcisme à proprement dit est très forte et parfaitement maîtrisée dans son réalisme.

Si le film ne fait pas vraiment peur, il réussit à intriguer avec intelligence et à donner des pistes intéressantes sur certains cas de folie ou de ‘possession’ (notamment le fait que certaines substances chimiques ‘enfermeraient’ les patients dans leur psychose)…

 

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...