Equipe: Eddie Marsan, Gemma Arterton, J Blakeson, Martin Compston
Genre: Drame policier
Date de sortie: 14/09/2010
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Deux hommes enlèvent Alice Creed et l'emmène dans une maison isolée où ils la déshabillent, la prennent en photo nue et lui remettent un survêtement. Bien organisés, ils semblent prêts à tout pour obtenir une rançon...

Notre critique:

Très rythmé dès le début, THE DISAPPEARANCE OF ALICE CREED est le premier film du réalisateur J Blakeson (scénariste du film d’horreur THE DESCENT 2) qui s’autorise un huis clos parfaitement huilé avec un triplet d’interprètes qui sont justes de bout en bout.

Gemma Arterton (encore elle!), Martin Compston (DOOMSDAY) et Eddie Marsan (SHERLOCK HOLMES) composent des personnages avec un double jeu subtil qui de retournement en retournement vont donner au récit toute son ampleur.

Blakeson, en bon connaisseur de la mécanique horrifique, tient son sujet sans jamais se départir de sa ligne directrice. Un brin bluffeur, il noue et dénoue les fils de l’intrigue et mène ses personnages jusqu’au bout du récit en s’assurant que la morale sera sauve. En un mot comme en cent, ce gars-là est à suivre et l’on attend avec impatience son prochain projet…

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...