Titre français: The Devil's Double

Equipe:
Durée: 108‘
Genre: Thriller
Date de sortie: 20/09/2011
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

A Bagdad, avant la guerre du Koweit, Latif Yahia, un lieutenant de Uday Hussein, un des fils de Saddam, se voit proposer le rôle de sosie de Uday. Mais a-t-il vraiment le choix?

 

Notre critique:

Un fils de Saddam Hussein complètement psychotique entraîne dans sa démence un homme raisonnable, l’enfermant dans une prison dorée tout en lui faisant peu à peu perdre sa personnalité…
Sur base de ce sujet fascinant librement inspiré du livre de Latif Yahia, situé dans un contexte non moins surprenant (celui de l’ex-famille régnante d’Irak), Lee Tamahori brosse un portrait brutal et sans concessions d’un des fils de Saddam Hussein et par là même décrit un univers de folie et de violence qui enveloppe le pouvoir irakien dans les années 90.
Alors que le réalisateur fait baigner son film dans un climat onirique ou presque, il nous décrit un monde bien réel où viol, meurtre, torture, argent et drogue sont monnaie courante, un monde dans lequel Latif, soldat d’une famille aisée, ne pourra que sombrer avant de se rebeller. Ce monde de sosies dans lequel plus personne ne sait qui est qui est absolument étourdissant et merveilleusement accompagné par la brillante réalisation de Lee Tamahori.
Pour parachever un film plus qu’intéressant, l’acteur principal Dominic Cooper (TAMARA DREWE, AN EDUCATION), est absolument remarquable dans le double rôle de Uday et de Latif, donnant à chacun des touches précises qui les caractérisent, balançant sa personnalité entre un Scarface oriental et un homme de bonne famille avec une facilité déconcertante lui donnant là assurément un de ses plus grands rôles…

 

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...