Equipe:
Durée: 93‘
Genre: Suspense
Date de sortie: 22/05/2007
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Arden se promène nonchalamment dans un champ de vignes lorsqu'elle se retrouve soudain face au cadavre d'une jeune femme. Avant de prévenir la police, elle se penche sur le corps et prend le collier de la morte. Ce geste innocent et la mort de la jeune fille entraîneront bien des conséquences pour tous les êtres qui ont côtoyé cette jeune fille de son vivant ou après sa mort...

Notre critique:

Arden, première rencontre du film, est une jeune fille blessée, malade dans sa tête et dans sa chair, tyrannisée par une mère pour le moins abusive… Il en sera plus ou moins de même pour la galerie de portraits habilement brossés tout au long de THE DEAD GIRL, galerie renforcée par le découpage en chapitres et les titres associés: l'étrangère, la soeur, l'épouse, la mère et la fille morte.

Si chaque chapitre conduit d'une certaine façon à l'amour, ils sont aussi l'illustration de l'apprentissage du deuil puisqu'à chaque fois, une mort a laissé un vide que le cadavre retrouvé semble combler. On pourrait facilement voir dans ce film, une sorte d'illustration parfaite de l'expression 'faire son deuil'.

Deuxième long métrage pour la réalisatrice/scénariste Karen Moncrieff (qui, et ce n'est certainement pas un hasard, a réalisé un épisode de l'excellent SIX FEET UNDER), THE DEAD GIRL est un film original, dont l'interprétation impeccable (de Toni Collette et de Piper Laurie pour ne citer qu'elles…) est parfaitement soutenue par une mise en scène sobre mais efficace. Bien sûr, il ne s'agit pas d'un film pré-mâché pour spectateurs avachis et pop-corn géant sur les genoux, mais ceux qui font encore l'effort de se rendre dans des salles obscures pour y chercher quelque chose de différent seront certainement agréablement conquis…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...