Titre français: La Tour Sombre
Réalisation: Nikolaj Arcel
Interprètes: Idris Elba, Matthew McConaughey, Tom Taylor, Dennis Haysbert
Scénario: Akiva Goldsman, Jeff Pinkner

Durée: 95‘
Genre: Film fantastique
Date de sortie: 16/08/2017
Cotation: * (de ooo -restez chez vous- à **** -rdv de toute urgence au cinéma)

Jake a des cauchemars récurrents dans lesquels il voit une tour sombre ainsi qu’un homme en noir qui semble vouloir prendre le pouvoir sur ce monde. Mais ses cauchemars semblent aussi prendre forme dans le monde réel où il a l’impression d’être suivi en permanence...

8 romans et 40 ans, c’est ce qu’il a fallu à Stephen King pour concocter une oeuvre éponyme, THE DAKK TOWER, assez étonnante tant elle touche à des genres aussi différents que le fantastique, le western ou l’horreur. Inutile donc de dire que résumer cela en 95 minutes, même avec l’aide du réalisateur du très bon ROYAL AFFAIR, ce n’est pas gagné.

Et effectivement cette nouvelle adaptation d’un Stephen King pêche à nouveau par des personnages qui manquent cruellement de profondeur (un comble quand on connait les personnages des romans du King!) mais pas seulement. Le problème du film réside aussi -et surtout- dans les multiples pistes lancées à gauche et à droites, multiples pistes qui hélas n’aboutissent jamais.

Dur dur donc pour les spectateurs qui n’ont pas lu les romans et qui vont devoir assembler des pièces de puzzle ou combler les trous d’un récit qui joue à saute-mouton. Dommage, car les effets sont plutôt pas mal, bien intégrés à la mise en scène, et le film bénéficie aussi de deux acteurs qui peuvent porter pas mal sur leurs épaules, Idris Elba (THOR, PROMETHEUS) et Matthew McConaughey (GOLD, DALLAS BUYERS CLUB) n’étant pas n’importe qui.

Né sous une mauvaise étoile -le film a été partiellement retourné après des ‘screenings’ défavorables, THE DARK TOWER n’est pas aussi détestable que la critique américaine veut bien le dire mais, compte tenu du matériel de base, les spectateurs étaient en droit d’attendre mieux qu’un téléfilm passable.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou … extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains…