Equipe: Cliff Curtis, James Napier Robertson
Durée: 124‘
Genre: Drame
Date de sortie: 09/06/2015
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Nouvelle Zélande. Genesis, un maori, est interné depuis quelques temps déjà. Mais, sous médication, il a enfin le droit de sortir et de retourner chez lui où il retrouve son frère qui, hélas, n’est pas décidé à l’accueillir...

Notre critique:

Basé sur une histoire vraie, le film de James Napier Robertson fait partie de ces oeuvres qui ne ressemblent pas à ce que l’on a déjà vu, tant par son récit étonnant, que par le choix de ses personnages qu’il y a peu de chance que l’on ait rencontrés au détour de la vie ou de la fiction!

Deuxième film du réalisateur (son précédent I AM NOT HARRY JENSON étant inédit chez nous), THE DARK HORSE s’inscrit dans la grande tradition des films australiens et néo-zélandais qui tentent de défendre la minorité aborigène (comme récemment CHARLIE’S COUNTRY) et de montrer les difficultés que rencontre celle-ci pour s’intégrer dans un monde bien loin de leurs préoccupations.

En suivant Genesis, un maori pur souche, ex-champion d’échecs, enfant puis adulte déséquilibré, le film se fait donc aussi l’écho d’une communauté forte qui tente par tous les moyens de ne pas perdre ses traditions, de conserver ses racines au-delà d’un monde de blancs qui ne veut plus d’eux.

La caméra de James Napier Robertson est toujours très proche des personnages, collant à leurs faits et gestes pour happer le spectateur dans le sillon de puissance sourde qui habite tous ces maoris, fascinant personnages qui nous donnent clairement une leçon de vie dans un monde où nous perdons tous nos attaches.

Habité par le rôle, Cliff Curtis, de descendance directe Maori, incarne avec conviction ce personnage de Genesis, oscillant entre folie destructrice et dynamisme motivant, tirant avec force un récit original et édifiant à la fois. Un film à voir certainement…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...