Equipe:
Durée: 159‘
Genre: Drame
Date de sortie: 03/02/2009
(cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Alors que Daisy est mourante sur son lit d'hôpital, elle demande à sa fille, qui la veille, de lui lire un journal personnel qu'elle garde auprès d'elle depuis des années. Et commence alors l'histoire étonnante de Benjamin Button, un jeune bébé né vieillard...

Notre critique:

Pour la majorité des spectateurs, David Fincher restera à jamais le réalisateur de SE7EN (1995), ce film qui révolutionnera la mise en image du thriller tournant autour d’un serial killer. Et il est vrai que SE7EN a été le précurseur dans une surenchère visuelle qui continue depuis… Mais les cinéphiles savent aussi que Fincher, c’est ALIEN 3, FIGHT CLUB, ZODIAC, des films qui -au-delà de la virtuosité incontestable de leur metteur en scène- ont pour point commun une noirceur sans fond.

Et voilà qu’avec THE CURIOUS CASE OF BENJAMIN BUTTON, Mister Fincher s’attaque à un scénario de Eric Roth connu pour ALI, MUNICH et surtout FORREST GUMP. Ce seigneur du noir rentre donc tête la première dans une histoire étrange, étonnante que n’aurait certainement pas renié un Tim Burton.

Et c’est là que la bât blesse quelque peu. Car si les maquillages et les effets visuels sont étonnants, si les lieux et les rencontres magiques qui ponctuent la vie vers l’enfance de Benjamin sont merveilleux, si les interprètes –Brad Pitt et Cate Blanchett en tête- sont fabuleux, on regrettera sans doute que le jeu sur l’âge de Benjamin se fasse plus dans le détail et le réalisme que dans le fantastique et que cette longue histoire qui prend peu à peu son envol ne s’éloigne vraiment jamais bien loin d’une fable à la FORREST GUMP, justement.

Cette extraordinaire histoire d’amour par delà les murs du temps, ce croisement passionné entre deux âges, l’un qui rejoint l’enfance et l’autre la vieillesse, réussit sans conteste à émouvoir et restera bien évidemment dans les souvenirs mais n’atteint hélas jamais l’envolée et la dimension que l’on aurait pu espérer d’un tel récit fantastique.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...