Titre français: Sans issue

Equipe:
Genre: Thriller
Date de sortie: 01/05/2012
Cotation: o (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Will Shaw, ses parents et son frère Josh, sont en croisière sur leur bateau à proximité des côtes espagnoles. Will part à terre pour y chercher un médicament mais lorsqu'il revient sur la plage un peu plus tard, le bateau a disparu... Il le retrouve un peu plus loin sur la côte mais plus personne ne se trouve à bord.

Notre critique:

Le réalisateur Mabrouk El Mechri s’est surtout fait connaître en réalisant le formidablement original JCVD dans lequel il réussissait le tour de force d’une fiction faussement autobiographique autour de Jean-Claude Van Damme.
Hélas, avec ce THE COLD LIGHT OF THE DAY, on peut dire qu’il tourne complètement le dos à l’originalité pour nous livrer un film d’espionnage vu, revu et corrigé depuis bien des années, dans lequel Bruce Willis sert de faire-valoir au film (il ne reste qu’une quinzaine de minutes, c’est dire!) et où Sigourney Weaver cachetonne misérablement dans des rôles dont elle fait maintenant son quotidien (THE CABIN IN THE WOODS, ABDUCTION, etc).
Le film noie son absence de scénario sous de l’action sans poses, sans temps mort non plus mais invraisemblable, et finit sur un happy end après avoir mis à sac et à sang une Madrid qui sert de toile de fond et de garantie d’un certain exotisme.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...