Titre français: Chapeau Melon Et Bottes De Cuir

Equipe:
Durée: 89‘
Genre:
Date de sortie: 25/08/1998
(cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Notre critique:

Le soundtrack d’un des plus imposants massacres du cinéma américain se voit tout aussi bâclé que son film support. Aucune ossature ne réunit les titres qui remplissent une durée que l’on aurait voulue plus courte. La reprise semi-dance ratée du thème par l’excellent Marius De Vries (ROMEO + JULIET) a de quoi en défriser plus d’un. Ce dernier est d’ailleurs responsable de la production de la plupart des morceaux qui peuplent ce cd.

La plage de Grace Jones nous fait lointainement penser à un générique de James Bond (John Barry en moins). Babybird garde cette même (mauvaise) veine pour une musicalité un rien plus rythmée. Asthar Command en solo et avec Sinéad O’Connor sont les deux seules plages qui méritent une écoute plus approfondie. Annie Lennox joue de sa présence pour se permettre un amusement des plus molassons. Stereo Mc’s continue à mariner dans leurs eaux ‘cool’. Il prouve derechef qu’à part le premier single (‘Connected’), le reste n’est que redite. Utah Saints tombe dans l’inécoutable avec un mix irritant de techno et rythmes jungles indigestes. Le Verve Pipe est sympathique mais totalement dispensable.

Les fans se caleront dans leur dent creuse ‘Burnin’ dog’ de Sugar Ray ou sauteront la piste. Les autres zozos présents devraient satisfaire les ados en manque de sonorité taupe-cinquante branchée. Plus que tout, cette compil est pourrie!

A propos de l'auteur

Journaliste