Equipe:
Durée: 92‘
Genre: Film d’'horreur
Date de sortie: 30/07/2013
Cotation: o (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Une jeune femme se rend au Texas avec ses amis pour toucher l'héritage de la famille Sawyer, une gigantesque et luxueuse bâtisse. Elle ne va pas tarder à découvrir que cette demeure familiale cache un locataire : Thomas Sawyer, dit Leatherface.

Notre critique:

Depuis 1974 et le choc du premier TEXAS CHAINSAW MASSACRE de Tobe Hooper, les spectateurs ont eu le loisir d’avoir des suites, des remakes, des copies et bien plus. Ce film devenu rapidement culte tant par les âneries racontées par des journalistes qui ne l’avaient pas vu à l’époque que par le côté ‘basé sur des faits réels’ était avant tout un moment d’angoisse et de scènes particulièrement flippantes qui ont fait frémir toute une génération.
Depuis, il y a eu à boire et à manger dans une bouillie filmique plutôt indigeste d’où a plus ou moins émergé seul le remake de 2003 de Marcus Nispel.
Quant à ce TEXAS CHAINSAW MASSACRE affublé d’un 3D très révélateur, mise en scène par un réalisateur assez moyen, John Luessenhop, et présenté au BIFFF en 2013, on ne peut pas dire qu’il amène grand-chose de révélateur hormis peut-être la plastique d’Alexandra Daddario.
Toutes les frayeurs du premier sont réduits à des tours de passe-passe de mise en scène vus et revus depuis bien longtemps déjà, et l’essence même du premier semble avoir brûlé depuis bien longtemps, si longtemps que même les effluves en ont disparu…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...