Titre français: Beyond

Equipe:
Durée: 94‘
Genre:
Date de sortie: 29/11/2011
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Leena et Johan sont dans leur lit quand les enfants viennent soudain les réveiller. Alors que la famille s'amuse, Leena reçoit un coup de fil de sa mère mais elle raccroche sans lui adresser la parole. Ensuite c'est l'hôpital qui appelle pour lui dire que sa mère va mourir...

Notre critique:

On ne peut indéfiniment nier son passé sans qu’un jour il ne nous rattrape pourrait être la phrase sous tendant ce BEYOND. Une jeune femme qui a su se sortir d’une famille de parents alcooliques et d’une enfance difficile pour créer une famille bourgeoise aux enfants équilibrés. Et qui a tout fait pour cacher ce passé et ces parents…
Mais voilà des parents sont et seront toujours des parents, ce n’est pas en les niant complètement ainsi que le passé qui les accompagne que Leena pourra en être quitte à jamais. Elle devra faire remonter le tout, en parler avec son mari et ses enfants pour enfin pouvoir y échapper.
Brillamment interprété par Noomi Rapace (la série des MILLENIUM), BEYOND plonge dans les affres d’une enfance perdue et sacrifiée sur l’autel d’un père alcoolique violent et d’une mère alcoolique. Filmé et scénarisé avec beaucoup de sensibilité -sans sombre dans un pathos facile, le film n’est pas forcément d’un abord facile vu son sujet mais relève cependant d’une forme de témoignage qui fait suffisamment rarement l’affiche des cinémas pour qu’on s’y intéresse…

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...