Titre français: Les incognitos

Equipe: Brad Copeland, Karen Gillan, Lloyd Taylor, Nick Bruno, Rachel Brosnahan, Troy Quane, Will Smith
Durée: 101‘
Genre: Film d'animation
Date de sortie: 25/12/2019
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Walter, un jeune garçon, est un inventeur de génie. L’école l’ennuie et il préfèrerait aller patrouiller avec Wendy, sa maman, une policière. 14 ans plus tard, Walter travaille comme créateur de gadgets pour super-espions...

Notre critique:

Très librement inspiré d’un court-métrage d’animation de Lucas Martell, PIDGEON: IMPOSSIBLE, ce SPIES IN DISGUISE (Les incognitos en français) se veut avant tout une parodie des films d’espionnage façon James Bond.

Le héros, Lance Sterling, espion hors pair, se verra faussement accusé de trahison et prouvera son innocence grâce au talent de Walter, un génie des gadgets en tout genre pour les espions.

Bon, si l’animation est très dynamique et si la volonté d’opposer une vision du monde plus pacifique avec une vision “oeil pour oeil dent pour dent” est plutôt bien abordée, le reste de l’animé ne tient pas vraiment la distance en matière de narration.

Aucun enjeu n’est vraiment développé et l’on reste plus au niveau de quelques saynètes hommage aux films d’espionnage que d’un réel récit de parodie d’espionnage. L’humour est au premier degré et fait mouche sans pour autant apporter une valeur comique sur la longueur.

Dommage car SPIES IN DISGUISE (les incognitos) ne déméritait pas au niveau de ses qualités d’animation et aurait pu faire partie des bonnes surprises de cette fin d’année 2019.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...