Equipe:
Genre: Suspense
Date de sortie: 19/04/2011
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Sean se réveille dans un train en direction de Chicago. Il semble surpris et hébété. Et soudain, le voici qui se met à expliquer à la femme en face de lui -qui semble le connaître- qu'il ne s'appelle pas Sean mais Colt Stevens, capitaine dans l'armée des US...

Notre critique:

Après son MOON d’excellente facture, Duncan Jones, fils de David Bowie, se replonge à nouveau, pour son second film, dans de la SF intéressante et subtile inspirée librement de l’idée de base de la série QUANTUM LEAP (fin des années 90).
Et ici, il se paie le luxe de nous mener non seulement dans une anticipation bien maîtrisée mais aussi dans une intrigue que le maître Hitchcock aurait sans doute appréciée à sa juste valeur. Cette enquête sophistiquée dans le passé d’un cerveau afin d’y trouver les indices d’un acte terroriste mène le spectateur sur la piste d’un tueur à coup de huit minutes de vie dans le passé.
Comme à son habitude, Jack Gyllenhaal (BROKEBACK MOUNTAIN, ZODIAC) nous gratifie d’une prestation parfaite passant par tous les états d’un homme plongé dans une histoire qu’il ne maîtrise pas tandis que Michelle Monaghan (GONE BABY GONE, DUE DATE) apporte charme et intelligence à cette histoire somme toute d’abord romantique.
Au final, SOURCE CODE combine parfaitement film d’action, suspense et histoire d’amour sous une réalisation solide d’un réalisateur (très) prometteur…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...