Equipe:
Durée: 104‘
Genre: Film d'aventures fantastiques
Date de sortie: 20/04/2010
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Afrique en 1600. Les chrétiens attaquent un port pour s'emparer de la salle du trône de la ville. A leur tête le cruel Solomon Kane est bien décidé à s'emparer du trésor qui s'y trouve. Mais au dernier moment, le diable tente de s'emparer de son âme et il est obliger de s'échapper et de se réfugier en Angleterre dans un monastère...

Notre critique:

Personnage de l’écrivain d’héroic-fantasy Robert E. Howard, Solomon Kane a renoncé à sa cruauté et à sa vilenie pour échappée à sa destinée. Hélas pour lui, celle-ci le rattrapera et il devra reprendre le combat contre les forces du mal.
Adapté en comics depuis quelques années, SOLOMON KANE passe enfin devant la caméra et rejoint ainsi les salles obscures. Et ce troisième film de Michael J. Bassett fonctionnerait plutôt pas trop mal si il n’était entaché d’un manichéisme un peu trop flagrant, d’un acteur interprétant Solomon (James Purefoy) qui manque de crédibilité et de noirceur et de dialogues souvent trop longs et trop redondants…
Et donc en définitive on assiste à un film qui manque nettement de punch et de tension pour satisfaire les fans du genre qui étaient venus le voir en avant-première au Festival du Film Fantastique de Bruxelles.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...