Titre français: Escrocs Mais Pas Trop

Equipe:
Durée: 95‘
Genre:
Date de sortie: 19/12/2000
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Ray est un truand à la petite semaine. Il a fait de la prison et au lieu de se ranger des voitures il continue à vouloir monter le casse du siècle avec des potes aussi minables que lui... Mais sa femme Frenchy est d'un autre avis et refuse de lui avancer les quelques milliers de dollars nécessaires à l'élaboration de son plan. Et s'il était possible de gagner son argent honnêtement?

Notre critique:

Woody Allen a ceci d’exceptionnel qu’il est capable d’alterner sujets fouillés et profonds (DECONSTRUCTING HARRY, CELEBRITY) avec des farces légères comme ce SMALL TIME CROOKS dont le message (si message il y a) n’est rien de plus que: ‘la richesse ne fait pas le bonheur’… En se moquant sans détours des nouveaux riches new yorkais (et des autres aussi, d’ailleurs), Woody Allen atteint facilement son but en ne provoquant que quelques écorchures légères là où il aurait pu être incisif.

Comme d’habitude, les fans de Woody y trouveront leur compte car son style s’exprime aussi bien dans ces comédies légères que dans ses oeuvres plus fines et les acteurs, dont ici la formidable Tracey Ullman et le raffiné Hugh Grant, s’en donnent visiblement à coeur joie. Pour les autres, il vaut sans doute mieux qu’ils attendent son prochain: THE CURSE OF THE JADE SCORPION.

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...