Equipe:
Durée: 102‘
Genre: Drame
Date de sortie: 17/01/2012
Cotation: o (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Lucy est étudiante mais elle arrondit ses fins de mois en servant dans un restaurant, en jouant le cobaye pour des recherches médicales et en draguant dans les bars... Et comme si cela ne suffisait pas, elle habite avec des colocataires qui l'exploitent...

Notre critique:

Premier film de Julia Leigh, SLEEPING BEAUTY n’a de Belle au bois dormant que le titre puisqu’au vu du film, on n’a plus l’impression d’assister à une version moderne de Cendrillon chez les pervers qu’autre chose.
Dès les premières scènes, les dialogues et les situations sont complètement surréalistes et vides de sens. Malheureusement, à aucun moment dans les plus ou moins cent minutes de film, Julia Leigh ne va parvenir à donner enfin à son film un sens ou une direction qui pourrait amener le spectateur à comprendre son propos.
Et d’images faussement érotiques en parties fines plus ou moins perverses, on ne découvre (hélas) que la plastique d’Emily Browning (SUCKER PUNCH) qui risque, à l’instar d’une Carole Laure et de son tristement célèbre SWEET MOVIE, de se mordre les doigts d’avoir accepter ce SLEEPING BEAUTY là! 

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...