Equipe: Daniel Craig, Javier Bardem, Judi Dench, Naomie Harris, Ralph Fiennes, Sam Mendes
Durée: 140‘
Genre: Film d'action
Date de sortie: 25/10/2012
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Istanbul. Alors qu'il tente de récupérer une liste d'espions infiltrés dans les milieux terroristes, James Bond se trouve confronté à une organisation particulièrement malfaisante...

Notre critique:

SKYFALL commence comme à l’accoutumée sur une séquence de cascades à couper le souffle qui entraîne le célèbre espion britannique toujours un peu plus loin… Ensuite vient le générique, avec les inamovibles références mais parfaitement maîtrisé et pour une fois plus psychédélique que classique!

Vous l’aurez compris, ce SKYFALL est un James Bond qui s’assume, troisième du nom avec Daniel Craig, toujours aussi parfait dans le rôle du Commandeur, mais aussi le James Bond du 50ième anniversaire. Et pour fêter cela, il fallait marquer le coup! Avec Sam Mendès (AMERICAN BEAUTY, JARHEAD) aux manettes, le pari est réussi…

Car ce réalisateur solide et innovant ne s’en est pas laissé compter et il a eu la chance de pouvoir proposer son James Bond et sa vision personnelle du monde du MI6. Alors au-delà des usuels clichés imposés de la franchise, ce SKYFALL se détache clairement de ses prédécesseurs en proposant une vision noire (peut-être avec un humour un peu plus cynique d’ailleurs) d’un Bond au bout du rouleau suivant presque aveuglément une M. vieillissante elle aussi.

A l’heure de cette cinquantième année, il est difficile d’imaginer que toutes les références à l’âge du héros soit un pur hasard… Et ce n’est plus contre un ennemi malfaisant (merveilleusement joué par un Javier Bardem à l’égal de son rôle dans NO COUNTRY FOR OLD MEN) que se bat l’espion de sa majesté mais bien contre son âge, contre un jeunisme ambiant ou encore contre son propre passé.

La réflexion est poussée jusqu’au bout avec une galerie de personnages judicieusement choisie et un final qui ne manquera pas de surprendre une fois de plus! Décidément, le Bond nouveau est arrivé, et l’on ne peut que s’en réjouir!

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...