Titre français: Beauty

Equipe:
Durée: 109‘
Genre: Comédie
Date de sortie: 17/04/2012
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

François mène une vie bien rangée à Bloemfontein, en Afrique du Sud. Père de deux enfants et mari dévoué, il est pris de court quand une rencontre fortuite bouleverse son existence propre et parfaitement ordonnée.

Notre critique:

Film très lent, SKOONHEID amène les personnages et leurs caractères petit à petit, dépeignant à la fois un milieu social ‘standard’ et un milieu plus ‘caché’, deux faces d’une même société et surtout d’un même homme.
François, homosexuel refoulé (il vit une vie de façade bien rangé avec sa femme et ses amis), est un homme désoeuvré qui, en n’acceptant pas de vivre au grand jour sa sexualité, se referme sur lui-même, vivant une double vie difficile à assumer et qui perdra inévitablement le contrôle le moment venu.
Très réaliste et parfaitement interprété, SKOONHEID a malheureusement le défaut de ses qualités: sa lenteur et ses longs moments de silence, si ils favorisent un non-dit au sein du récit, tendent aussi à essayer de combler une histoire qui manque un peu de substance et qui aurait mérité d’être plus étoffée dans son ensemble.

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...