Equipe:
Genre: Drame
Date de sortie: 05/10/2010
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Deux jeunes sortent plutôt éméchés d'une soirée et découvrent dans les sous bois un cadavre... Mais que s'est-il donc passé?

Notre critique:

Construit comme un flashback et jouant sur les multiples points de vue des protagonistes (Jérémie, Alice, Rabier et Simon pour finir), SIMON WERNER A DISPARU… se sert d’un crime crapuleux pour projeter le spectateur au milieu des doutes et des angoisses des adolescents.
Tissant sa toile peu à peu, le réalisateur-scénariste Fabrice Gobert (dont c’est le premier long métrage de cinéma) nous plonge dans une atmosphère mystérieuse en insistant sur le côté factuel mais en ne laissant pas assez la place à un émotionnel qui aurait été plutôt bienvenu.
Si la mécanique du récit est huilée, on en sent malheureusement trop l’artifice qui gêne parfois son auteur qui s’échappe alors allègrement du point de vue de son sujet pour faciliter sa mise en scène.
Dommage, car le jeu autour des apparences (qui sont souvent trompeuses, on le sait) et le talent (parfois vacillant cependant) de jeunes comédiens aurait pu valoir à SIMON WERNER (présenté dans la compétition Cantillon au Festival du Film Francophone de Namur) un beau succès d’estime. On suivra en tout cas son réalisateur pour ses prochains films…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...