Titre français: Shrek le Troisième

Equipe:
Durée: 92‘
Genre: Film d'animation
Date de sortie: 19/06/2007
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Le Prince Charmant est contraint de jouer son rôle dans un théâtre minable car Fiona et Shrek sont maintenant sur le trône du royaume de Far Far Away.
Mais pendant ce temps, Shrek commence à se sentir un peu déplacé dans ce rôle de remplaçant temporaire du père de Fiona. Il enchaîne bavure sur boulette dans sa charge royale journalière. Aussi, lorsque le roi Harold, sur son lit de mort, annonce à Shrek qu'hormis lui, il existe un autre héritier de la couronne: Arthur, le sang de l'ogre ne fait qu'un tour, il faut qu'il retrouve cet héritier pour ne pas devoir terminer sa vie dans la peau d'un roi...

 

Notre critique:

Jamais deux sans trois… Et voilà donc SHREK THE THIRD qui déboule sur nos écrans.

Une nouvelle fois, l'ogre vert et ses copains bénéficient d'une somptueuse animation et d'un doublage voix tout aussi somptueux tant en anglais qu'en français…

Par contre, le scénario commence à s'essouffler un peu: les dialogues sont moins drôles, les situations moins subtiles aussi. Le détournement de conte auquel SHREK nous a habitué est toujours présent mais développé avec beaucoup moins de talent. En gros, les scénaristes ont joué sur les contraires (Arthur est un gamin risée de ses compagnons, Merlin n'a pas de pouvoir, etc) et sur des idées un peu trop manichéennes (les mauvais des contes de fées, les loosers se révoltent contre les bons).

Bien sûr, de bonnes doses d'humour sont parsemées tout au long du récit et fonctionnent encore et toujours mais on regrettera donc que cet humour est trop calibré et de moins en moins surprenant au fil des épisodes…

 

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...