Equipe:
Durée: 90‘
Genre: Drame
Date de sortie: 01/02/2011
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Maryam, Samir et Ismail sont trois jeunes musulmans de Berlin dont les valeurs et la foi vont être ébranlées. Ces trois êtres que la vie contraint à s’orienter de nouveau vont devoir se demander qui ils sont, qui ils aiment et en quoi ils croient.

Notre critique:

Divisé en chapitres, SHAHADA suit d’abord trois destins de musulmans en Allemagne jusqu’à ce que les personnages se croisent ensuite en unissant ainsi leurs destinées. Avec sa mise en scène fluide qui accompagne un récit finement observé, le film illustre les dérives d’une religion mal comprise et mal assumée…
Si tous les protagonistes croient être face à Dieu, ils sont en fait face à leurs seuls tourments. Et alors que certains personnages s’enfonceront dans la religion, d’autres sentiront que ce n’est pas une fin en soi… Et c’est là toute l’intelligence du scénario de ne pas prendre parti mais de réussir à montrer toutes les facettes d’un récit riche en situations complexes.
Après bon nombre de péripéties, de difficultés insurmontables, voire de tragédies, la vie continuera avec ou sans les blessures et avec ou sans l’aide de Dieu…

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...