Equipe:
Durée: 140‘
Genre: Comédie dramatique
Date de sortie: 22/08/2006
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Une expédition en Patagonie. Un homme s'éloigne du campement à pied dans la neige et est rattrapé par des collègues.
Dans un train en France, le coach d'un jeune champion de tennis, Adrien Thomas, discute de son poulain au téléphone.
Un père conduit son fils Charlie au judo...
Jos, une petit voleur en conditionnel, monte un nouveau coup.

Notre critique:

SELON CHARLIE, comme son titre l'annonce en partie, est une histoire de destins croisés vus au travers des yeux d'un jeune adolescent, Charlie. Mettant en parallèle les vies de chacun des protagonistes, la réalisatrice Nicole Garcia dépeint des tranches de vie, des comportements, les éclairant du regard du jeune garçon. Charlie voit tout et sait tout même si il l'exprime peu. Il va tenter de rétablir une certaine vérité (celle de son père et de sa maîtresse par exemple) en dénonçant les mensonges que ses yeux d'enfants perçoivent. En redresseur de torts, il va aussi briser des vies…

A l'instar de Charlie, les autres protagonistes sont tous malheureux car aucun d'entre eux n' a su aller au bout de ses rêves. Et s'ils parviennent un moment à assumer plus ou moins leurs 'mauvais' choix et par là même à tenter de s'en sortir, ils vont retomber dans les rails d'une vie ratée… A côté de ceux-ci, le grand explorateur de passage dans son pays natal, est l'homme qui n'a pas de vie mais seulement une vie rêvée. Et si eux l'envient, lui finira par les envier aussi.

Avec un montage qui privilégie le mystère de son histoire, Nicole Garcia peint par petites touches ses personnages. Elle les anime au fur et à mesure, dévoilant touche après touche leurs motivations. Les personnages sont portés par des interprètes solides, de Poelvorde (à nouveau dans un rôle dramatique) à Magimel en passant par Lindon ou Bacri (qui joue une fois de plus du Bacri râleur)… Mais bizarrement, la sauce ne prend pas complètement et les émotions semblent disparaître sous le propos.

SELON CHARLIE est un film touffu. Les différents destins qui s'entrecroisent, les multiples tranches de vie augmentent la complexité du récit qui manque ainsi de fluidité. Nicole Garcia ne parvient pas, malgré une belle palette d'interprètes, a maintenir le thème de son histoire -le point de vue de Charlie sur son entourage- tout au long du film.

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...