Equipe: Anaïs Demoustier, David Oelhoffen, Frédéric Tellier, Pierre Niney, Vincent Rottiers
Durée: 116‘
Genre: Drame
Date de sortie: 28/11/2018
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Paris. Lors d’une intervention de son équipe de pompiers, Franck réussit à sauver de justesse une vielle dame victime d’un arrêt cardiaque...

Notre critique:

Pour son deuxième film après L’AFFAIRE SK1, le réalisateur français Frédéric Tellier a choisi de s’inspirer de faits réels pour se pencher sur le métier difficile de pompier.

Car c’est bien de cela qu’il s’agit au-delà du fait divers: une véritable ode aux pompiers en général et à ceux de Paris en particulier. Très documenté, avec sa mise en scène quasi en forme de documentaire, SAUVER OU PERIR est divisé en deux parties distinctes.

La première montre Franck dans sa vie de jeune pompier, et jeune marié bientôt père de famille, qui réussit son examen de chef de garde incendie et se retrouve enfin dans son premier incendie en chef de file. La deuxième suit ce même Franck dans sa lutte pour la survie après avoir été brulé sur tout le corps.

Très didactique jusque dans les soins aux grands brûlés, SAUVER OU PERIR pêche par un côté un peu clinique que l’on peut comprendre surtout dans la deuxième partie, mais qui heureusement n’empêche pas l’émotion  de transparaître. Alors qu’il était entré chez les pompiers pour se réparer, Franck se retrouve dépressif, en complète perte d’identité, perdant sa famille, ses amis et sa vie.

Avec un casting très bien choisi –Pierre Niney (LA PROMESSE DE l’AUBE, FRANTZ) et Anaïs Demoustier (AU POSTE!) forment un couple très crédible tout en étant charmant- SAUVER OU PERIR manque malheureusement d’une mise en scène un peu plus “punchy” qui l’aurait fait passer du simple téléfilm au film de cinéma. Mais l’ensemble reste intéressant et est un bel hommage au métier de pompier…

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...