Titre français: Santa & Cie
Réalisation: Alain Chabat
Interprètes: Alain Chabat, Golshifteh Farahani, Pio Marmaï, Bruno Sanches
Scénario: Alain Chabat, Alain Chabat

Durée: 92‘
Genre: Comédie familiale
Date de sortie: 06/12/2017
Cotation: ** (de ooo -restez chez vous- à **** -rdv de toute urgence au cinéma)

Quelques jours avant Noël, Santa Claus fête ses noces d’argent avec Wanda. Tout en dépouillant le nombreux courrier qu’il reçoit chaque seconde des enfants du monde entier, il discute avec elle de ce qu’ils vont faire pour fêter ces noces. Mais voilà qu’un problème survient soudain, les elfes qui préparent les cadeaux tombent soudain malades les uns après les autres...

Lorsque SANTA & CIE démarre, on se croirait presque dans CHARLIE ET LA CHOCOLATERIE tant les effets spéciaux sont hauts en couleur, déjantés et assez magiques. Et puis démarre un film d’Alain Chabat (RRRrrrr!!!, ASTERIX ET OBELIX: MISSION CLEOPATRE) où les bonnes répliques et les bons mots se succèdent (“un jouet est un bon jouet si c’est joyeux quand on le fait”) et où la dérision n’est jamais bien loin.

Comme à son habitude, Chabat joue sur un humour plutôt poétique, jamais directement drôle. Personnage lunaire dans son rôle de Santa, il en profite pour faire une allégorie sur les entreprises (celle gérée par le père Noël est un bon exemple), une critique de l’argent qui pourrit tout et pour placer quelques bons jeux de mots de ci de là (que René Goscinny ne renierait pas).

Malgré ce côté poétique et des effets plutôt amusants, SANTA & CIE n’est pas à la hauteur du talent de l’auteur de DIDIER ou du membre des Nuls. Le film se laisse voir et fera l’affaire pour un Noël familial mais il manque une petite étincelle qui pourrait en relever et en étendre le propos.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou … extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains…