Equipe:
Durée: 95‘
Genre: Suspense
Date de sortie: 25/05/2010
Cotation: o (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Talent, travail et chance sont les trois éléments essentiels de la réussite d'un individu. C'est en tout cas ce que croit fondamentalement Etienne, jeune loup aux dents longues, beau-fils de Maurice à qui il va bientôt succéder comme PDG d'un grand groupe industriel... Mais c'est sans compter sur Patrick Chambon, un ami d'enfance qu'il a perdu de vue depuis 20 ans...

Notre critique:

Première réalisation pour Grégoire Vigneron à qui l’on devait le scénario du PETIT NICOLAS ou encore celui de MOLIERE), SANS LAISSER DE TRACES n’en laissera certainement pas (de traces) dans les anales du cinéma…

Car hormis l’interprétation de Benoît Magimel et celle plus surprenante de François-Xavier Demaison en copain très ‘attachant’ et très inquiétant, et pour les Bruxellois le fait que le tournage se passe principalement dans la capitale européenne, le film vogue hélas sur un scénario plutôt classique et franchement cousu de fil blanc.

C’est hélas plutôt dommageable pour un film qui se veut à suspense et qui louche franchement du côté d’un Chabrol. Une mise en scène plutôt froide vient compléter un tableau qui manque beaucoup d’émotions.

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...