Titre français: The Third Murder

Equipe: Hirokazu Koreeda, Kôji Yakusho, Masaharu Fukuyama, Shinnosuke Mitsushima
Durée: 124‘
Genre: Drame
Date de sortie: 11/04/2018
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Le long d’un fleuve, un homme en assomme un autre avant de mettre le feu à son cadavre.

Notre critique:

Un homme est mis en prison mais est-on certain de sa culpabilité, ne s’accuse-t-il pas pour sauver quelqu’un? Les films de procès sont un genre à part entière au cinéma et ils ont même été un moment particulièrement à la mode aux USA qui -on le sait- ont un gros contentieux avec leurs avocats! On se rappellera de THE FIRM qui analysait plutôt le fonctionnement d’un cabinet, THE LINCOLN LAWYER ou encore A FEW GOOD MEN dans le domaine militaire.

Avec SANDOME NO SATSUJIN (The Third Murder) du japonais Hirokazu Koreeda (LIKE FATHER LIKE SON, NOBODY KNOWS), ce n’est plus les US mais le Japon qui nous embarque dans un film de prétoire (A noter qu’habitué des marches cannoises, le réalisateur japonais sera également invité à Cannes pour son prochain film, SHOPLIFTERS).

Certes intéressant car il montre que, dans son fond, la justice nippone n’est pas très différente de ce que nous connaissons chez nous ou de l’autre côté de l’Atlantique, SANDOME NO SATSUJIN n’en demeure pas moins un peu cryptique sur certains de sujets abordés et ceux qui avaient déjà du mal à s’y retrouver avec les Etats-Unis risquent de perdre pieds ici.

Comme tous les films de procès, celui-ci est évidemment assez factuel et quelque peu verbeux mais ne manque pas de mettre en avant la notion de peine de mort (encore en vigueur au Japon, 21 exécution depuis 2012), celle de récidive et aussi bien sûr le difficile rôle de l’avocat qui même au courant de la vérité doit faire des choix stratégiques pour son client et les victimes.

SANDOME NO SATSUJIN (The Third Murder) n’est pas un grand film de Koreeda, on lui préfèrera grandement ARUITEMO ARUITEMO mais c’est un film qui nous permet sans aucun doute de mieux appréhender le système judiciaire et pénal du Japon, le tout bien servi par un sans faute en mise en scène et au casting.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...