Equipe: Brad Peyton, Carla Gugino, Dwayne Johnson
Genre: Film d'action
Date de sortie: 26/05/2015
(cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Vallée de San Fernando, non loin de Los Angeles. Natalie roule seule dans sa voiture sur une route de montagne bordant la vallée. Soudain, suite à un éboulement, elle perd le contrôle de sa voiture et se retrouve projetée dans un ravin au bord d’un gouffre avec sa voiture en équilibre instable. Elle réussit à appeler une équipe de sauvetage dirigée par  qui vient tenter de la secourir...

Notre critique:

Depuis les années 70 et THE POSEIDON ADVENTURE ou THE TOWERING INFERNO, les spectateurs ont eu droit à de nombreux films catastrophes en tout genre, films qui après une période de gloire ont connu une accalmie notoire dans les années 90 et début 2000.

Avec l’amélioration constante des effets spéciaux depuis quelques années, on a vu refleurir un peu ce genre (INTO THE STORM, GODZILLA, THE DAY AFTER TOMORROW, etc) dans des blockbusters balayant un large public.

Ce SAN ANDREAS s’inscrit parfaitement dans cette vague, privilégiant largement les effets spéciaux au détriment de tout le reste. Là où ses prédécesseurs des années 70 tentaient de favoriser les personnages (notamment avec des stars du grand écran), de construire un récit digne d’intérêt, de moduler intelligemment moments d’action et moments intimistes, SAN ANDREAS (et les autres aussi d’ailleurs) s’acharnent à construire un film autour d’une surenchère d’effets spéciaux dantesques (et souvent invraisemblables au sens narratif du terme) aux dépends d’une intrigue minimaliste et de personnages dont on effleure à peine une back story totalement ridicule.

Seul le héros semble avoir un peu de profondeur et encore (surtout quand c’est The Rock qui s’y colle), mais même les semblants d’histoire (un divorce difficilement vécu) sont ridicules et souvent risibles, servant seulement de faire-valoir d’une histoire aux abonnés absents!

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...