Equipe:
Durée: 118‘
Genre: Comédie dramatique
Date de sortie: 14/10/2014
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Samba est un sans-papier. De petits métiers en petits métiers, il tente d’obtenir son titre de séjour et vit pour l’instant chez son oncle en évitant de se faire trop remarquer par les autorités françaises.

Notre critique:

La problématique des sans-papiers n’est à priori pas un sujet facile pour un film, et l’est bien évidement encore moins pour une comédie. Mais Olivier Nakache et Eric Toledano, les formidables réalisateurs et scénaristes de INTOUCHABLES, ne se laissent pas arrêter par ces quelques difficultés et parviennent avec ce SAMBA à nous concocter une histoire entre comédie et drame.
A l’instar d’un INTOUCHABLES, SAMBA propose de suivre un couple incertain, prude et timide, formé avec talent par Omar Sy, le sans-papier, et Charlotte Gainsbourg, la victime d’un burn-out.
Sensible et balançant avec adresse entre humour et drame, le film offre quelques très beaux moments (la confrontation du début entre Omar et Charlotte est excellente) et de très bonnes trouvailles de mise en scène (le numéro de pub de Tahar Rahim en laveur de vitres est drôle).
N’édulcorant jamais la problématique qui est la base de son récit, faisant face aux vraies galères des sans papiers, SAMBA est une comédie-dramatique qui joue sur le fil avec le talent d’un funambule dont les marionnettistes sont bien sûr talentueux mais dont les marionnettes jouent parfaitement en rythme.

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...