Equipe:
Durée: 100‘
Genre:
Date de sortie: 08/02/2000
Cotation: o (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

A 20 ans, Rémi Bonnet, brillant pianiste classique, décide de tout abandonner en fanfare pour se lancer dans la musique qui lui a toujours plu: la salsa et ses rythmes endiablés. Il part à Paris retrouver un copain cubain qu'il a autrefois aidé. Mais voilà, ne fait pas de la salsa qui veut: seuls les cubains ont la cote !

 

Notre critique:

C’est le deuxième long-métrage de Joyce Sherman Buñuel (LA JUMENT VAPEUR), après les nombreux téléfilms qu’elle a signés entre-temps. Son amour de la salsa transparaît sans aucun doute dans la tendresse et la sensualité de sa mise en scène, appuyée par un scénario simple mais sans failles qu’elle co-signe avec Jean-Claude Carrière. Le film arrive même à faire passer quelques messages humanistes et quelques réflexions sur l’existence… Les acteurs, quant à eux, parviennent tous à rendre leurs personnages attachants.

Voici un film au sang chaud, à la sensualité à fleur de pellicule qui nous fait pénétrer dans les milieux latinos de Paris et nous balade sur les mélodies de Cuba. Pourquoi s’en priver à la veille de la Saint-Valentin?

 

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...