Equipe:
Durée: 85‘
Genre:
Date de sortie: 19/08/2003
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Carlos Saura filme sa mise en scène de Salomé, un ballet de flamenco basé sur l'histoire d'amour impossible entre Hérode et sa belle fille Salomé.

 

Notre critique:

Après son CARMEN ou TANGO, Carlos Saura nous offre une fois de plus un hommage à la danse. En filmant, les répétitions, toute la préparation de son spectacle SALOME, il nous livre une superbe réflexion sensuelle sur les rapports entre danse, mise en scène et chorégraphie.

On assiste ainsi à l’ensemble du processus créatif: des plans des décors, des dessins des costumes à la répétition finale. Et plutôt que de nous convier à un simple documentaire, la réalisation du film s’attarde et s’attache aux corps, aux visages et aux mains; elle dissèque littéralement danseurs et danseuses dans toute leur vibrante sensualité.

Incontestablement Saura est parfaitement dans son élément lorsqu’il parle de danse et, ici en particulier, de flamenco. Mais une question vient malgré tout titiller les yeux du spectateur séduit par le ballet des images: si on voit incontestablement le travail de tous les intervenants que nécessite une telle mise en scène, où est leur plaisir?

 

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...