Titre français: Kitchen Stories

Equipe:
Durée: 95‘
Genre:
Date de sortie: 27/01/2004
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

En un an, une ménagère suédoise parcourt l'équivalent de la distance séparant la Norvège au Congo! Les résultats de cette étude des années 50 a donné naissance à la disposition et à la réputation aujourd'hui célèbres des cuisines nordiques. Une équipe de psychologues du comportement est dépêchée de l'autre côté de la frontière suédoise, afin de reproduire la même étude... sur les célibataires norvégiens!rnPendant plusieurs semaines, les voici haut perchés sur une chaise "d'observation" au milieu d'une cuisine, à noter méticuleusement les allées et venues de rudes paysans plutôt peu accueillants et ce, sans mot dire: on ne badine pas avec la science – il est donc interdit d’interagir avec le "sujet" !

 

Notre critique:

Partant d’un fait divers réel – mais déjà particulièrement singulier, Bent Hammer construit une fable humaniste légèrement décalée, mais toujours juste. Réalisateur de EGGS, conte cruel mettant en scène deux frères jumeaux obèses et chauves, Hammer se distingue à nouveau ici par un ton doux-amer, une cruauté clin d’œil qui n’épargne aucun de ses personnages, les plongeant, au gré de saynètes minutieusement agencées, dans des situations d’un ridicule tantôt drôle, tantôt tragique.rnLe scénario, découpé en tranches de vie, entraîne personnages et spectateurs dans une intrigue et une démonstration construites avec une rigueur mathématique, mais racontées avec une émotion humaine. La forme, principalement la photographie, souvent insolite, accentue le caractère fabulateur du récit tout en nous réservant de magnifiques plans tels ces voitures chargées d’échelles qui partent à l’assaut de la Norvège! Cette double maîtrise cinématographique (tant sur le scénario que sur la forme) cadenasse le récit et capture notre attention, sans jamais la relâcher.

rn

Bien sûr, les acteurs – des « trognes » nordiques, peu habituées à nos écrans ! – y trouvent un espace d’expression privilégié, qu’ils investissent avec bonheur, composant des personnages souvent mutiques qui s’expriment par le geste et le regard. Des personnages (des acteurs ?) qui éclosent au fil du récit, et nous livrent un final empreint d’émotions.

rnrn

Film d’atmosphère et de réflexions (la communication et la télé-réalité en étant les thèmes privilégiés), mais aussi film drôle et émouvant, KITCHEN STORIES ravira sans nul doute les amateurs de pellicules fraîches, intelligentes et (un peu) hors normes.

rn

 

A propos de l'auteur

Journaliste