Equipe:
Durée: 114‘
Genre: Suspense
Date de sortie: 18/11/2008
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

A Londres, Archie travaille pour Lenny Cole, un prêteur d'argent, un trafiquant, un malfrat pour qui corruption et violence sont les deux moyens de persuader les gens et d'assurer son pouvoir. Cette fois-ci, c'est un russe qui contacte Lenny pour un projet de construction pour lequel il a besoin d'un permis de bâtir...

Notre critique:

Guy Ritchie, hormis le fait d’être l’ex de Madonna, est aussi le réalisateur d’un certain genre de comédies policières entre le très ‘british’ et le très violent ‘made in US’. Ainsi LOCK, STOCK AND TWO SMOKING BARRELS ou dans une moindre mesure SNATCH sont devenus sa marque de fabrique.

Entre élégance et mauvais garçons, sa recette commence malheureusement à s’essouffler même si on se prend toujours à sourire aux mésaventures de ces crapules qui tentent d’être plus escrocs les uns que les autres… D’entrée de film, on se doute que celui qui tirera un peu son épingle du jeu est le moins sale type de tous…

Les sous-entendus fusent à chaque dialogue de ce film qui reste bavard et dont on appréciera l’interprétation de Mark Strong ou de Tom Wilkinson qui font vraiment plus vrais que nature au milieu de cette galerie de ‘tronches’ pas possibles. Mais ne cherchez pas la finesse où elle ne se trouve pas car le scénario, très mince, vous laissera sans aucun doute sur votre faim…

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...