Titre français: Robot & Frank

Equipe:
Durée: 89‘
Genre: Comédie dramatique
Date de sortie: 02/10/2012
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Dans un futur proche.
Un homme âgé est en train de voler des bijoux dans une maison lorsque soudain, en voyant un photo d'une famille dans un cadre, il s'enfuit. Frank, c'est son prénom, se sent trop vieux pour être un monte-en-l'air et il se dit qu'il est temps de raccrocher...

Notre critique:

ROBOT & FRANK, même si il semble faire référence au genre ‘anticipation’, n’appartient à aucun genre tant il touche des dizaines de sujets en moins d’une heure et demie.
Et soyons clairs, c’est là, à la fois sa force et sa faiblesse.
Fable sur l’âge et le conflit des générations, témoignage sur la perte de mémoire, étude sur l’avenir de la robotique, histoire d’amour, ROBOT & FRANK est tout cela et même un peu plus. Et dans ce tourbillon d’idées, le scénariste Christopher D. Ford n’a su en choisir aucune tandis que Jake Schreier, le réalisateur, a fait coller le fond de cette fable d’anticipation (l’histoire du robot et de Frank) à la forme (un côté un peu mécanique presque robotique).
Ce qui donne un film qui, alors qu’il est plutôt réussi, ne parvient pas à captiver le spectateur qui éprouve quelques difficultés à se situer dans toutes ces ébauches de récit dont aucune ne convint réellement. Et c’est d’autant plus dommage que le casting était tout à fait parfait avec des Franck Langella, Susan Sarandon ou encore Liv Tyler convaincants…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...