Titre français: Hors de contrôle

Equipe: Adam Sztykiel, Brad Peyton, Carlton Cuse, Dwayne Johnson, Jeffrey Dean Morgan, Malin Akerman, Ryan Engle, Ryan J. Condal
Durée: 107‘
Genre: Film d'action fantastique
Date de sortie: 11/04/2018
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

En 1993, une méthode d’édition génétique très poussée, surnommée le CRISPR (clustered Regularly Interspaced Short Palindromic Repeats), est mise au point. Mais en 2016, la méthode est finalement interdite principalement à cause des débordements causés par celle-ci.

Notre critique:

Tiré de la franchise de jeux vidéos du même nom (datant de 1986), RAMPAGE relève du grand spectacle de divertissement où l’écran semble exploser toutes les 2 secondes et où les villes, les buildings et autres infrastructures humaines semblent uniquement là pour subir la fureur de monstres tous plus gigantesques les uns que les autres (ou peut-être plus simplement la fureur de quelques scénaristes effleurés par l’idée de détruire la ville qu’ils détestent le plus).

Pour que la recette soit au point, il faut de bons gros méchants opposés à de bons gros gentils, le tout enrobé d’effets spéciaux (bien foutus) à profusion avec un zeste d’écologie (très 21e siècle).

Et sur tous ces points, RAMPAGE fait un sans faute. La vilaine société Energyne avec à sa tête la très méchante patronne Claire Wyden (interprétée avec une jubilation évidente par Malin Akerman, apparue dans THE WATCHMEN notamment) est l’icône contre laquelle le public ne manquera pas de se révolter. Dwayne – The Rock- Johnson est le défenseur de la nature que l’on voudrait tous avoir à ses côtés lorsqu’un grand gorille blanc s’énerve, tandis que Jefrey Dean -Negan- Morgan est le gentil méchant qui ne manque pas une occasion de sortir un bon mot. Chicago est une ville merveilleuse à exploser et à détruire de fond en combles. Et enfin les animaux quels qu’ils soient doivent être protégés à tout prix, ça on le savait déjà.

Bon, bien, me direz-vous, et l’art dans tout ça? Oui, je sais, le cinéma c’est le 7e art mais de temps en temps c’est aussi (surtout aux US) du business. Alors disons que si le business est à la hauteur du propos, on a un divertissement qui tient la route. Et c’est le cas de RAMPAGE qui ne prétend à rien d’autre que d’amuser les spectateurs en en faisant des tonnes…

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...