Equipe:
Genre: Comédie dramatique
Date de sortie: 31/07/2012
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Mathias et sa femme embarque sur le Seafrance Molière pour une croisière dans les fjords. Alors que le voyage s'annonce mal, ils ont une cabine chacun au lieu d'avoir une cabine pour deux, Mathias remarque lors de l'embarcation un enfant parmi un groupe d'enfants du collège Guilleminot. La vue de ce jeune gamin semble le préoccuper...

 

Notre critique:

Rencontrer son moi petit alors que l’on est adulte et pouvoir dès lors peut-être changer le cours des choses et d’un destin déjà tracé, voilà le propos ô combien difficile et courageux du deuxième film de Jean-Paul Rouve derrière la caméra (après sa bio de Spaggiari).
Le moins que l’on puisse dire c’est que Rouve ne se facilite pas les choses avec ce sujet au bord du fantastique et pourtant bien ancré dans la réalité quotidienne. Rendre crédible l’incroyable devient ainsi le moteur d’un film bourré d’émotions (surtout sur la fin), pas toujours parfaitement maîtrisé mais qui ose traiter de nombreux sujets (le deuil, la mémoire, etc).
Le casting est sans faute, depuis Rouve lui-même jusqu’au jeune gamin en passant par un Benoît Poelvoorde émouvant et une Miou-Miou dont la sensibilité transperce l’écran… Un film à voir malgré ses (petits) défauts pour la qualité de son sujet et de son interprétation! 

 

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...