Equipe: Charlize Theron, Logan Marshall-Green, Michael Fassbender, Noomi Rapace, Ridley Scott
Durée: 124‘
Genre: Film de science-fiction
Date de sortie: 29/05/2012
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

2089, île de Skye en Ecosse. Elizabeth Shaw et Charlie Holloway découvrent des peintures rupestres comportant un symbole particulier représentant des planètes montrées du doigt par un géant. Ils ont déjà trouvé cette symbolique dans plusieurs civilisations anciennes différentes.
2093. Le vaisseau Prometheus par vers une destination inconnue avec à son bord 17 membres d'équipage dont Elizabeth et Charlie.

Notre critique:

En 1979, ALIEN marquait d’une empreinte indélébile le monde de la science-fiction et de l’horreur posant le premier jalon d’une tétralogie célèbre.

33 ans plus tard, Ridley Scott et deux scénaristes dont Damon Lindelof (LOST et COWBOYS AND ALIENS) nous ont concocté pour notre plus grand plaisir le film servant de prologue au premier ALIEN.

Superbes effets spéciaux, une atmosphère bien angoissante sont les deux composantes qui frappent d’emblée lorsque la projection commence. Ensuite vient un casting du feu de dieu avec des interprètes bien plus habitués à des films intimistes qu’à de grandes fresques d’action et un réalisateur qui n’a plus à montrer son talent aux spectateurs convaincus que nous sommes…

PROMETHEUS a donc de quoi souffler et bluffer le plus grand nombre en les immergeant dans un univers parfaitement maîtrisé. Seule ombre au tableau de ce film presque parfait: un scénario qui veut en faire trop, touchant du doigt le film catastrophe et perdant ainsi le côté gothique qui a fait le succès de la franchise Alien…

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...