Equipe:
Genre: Film d'action
Date de sortie: 27/11/2012
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

17h, New-York. Wilee, coursier à vélo, fait partie des milliers de gars dans la Big Apple qui vivent à cent à l'heure de ce métier. Et voilà qu'à 17h17, on lui confie un 'premium rush', une livraison rapide et urgente...

Notre critique:

Après RUN LOLA RUN de Tom Tykwer qui avait joué sur le temps réel (par coup de 20 minutes) et sur 3 différents destins possibles et la série 24 HEURES CHRONO qui avait inauguré la mode du temps ‘quasi réel’, voici PREMIUM RUSH un long métrage mélangeant les deux voies tracées par ses glorieux aînés…
Il est évident que ce type d’exercice de style qui utilise le fond pour créer la forme sans autre volonté que de distraire tient uniquement par sa mise en scène inventive (comme la façon d’entrevoir les probabilités et les risques pour le héros) et un script au cordeau sur toutes les scènes.
Compliquant le propos peu à peu avec de nouveaux personnages, des retours en arrière explicatifs et de nouvelles sous-intrigues, PREMIUM RUSH est un divertissement ‘speedé’ particulièrement bien dans l’air du temps. 

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...