Equipe: Emmanuel Matte, Pascal Rénéric, Pauline Lorillard, Vincent Macaigne
Durée: 91‘
Genre: Drame
Date de sortie: 14/02/2018
Cotation: o (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Depuis New York, Pauline discute avec son frère Pascal qui est à Mexico. Ils évoquent avec nostalgie un domaine agricole qu’ils possèdent ensemble du côté d’Orléans et qu’ils ont laissé entre les mains d’une amie, Joséphine. Vendre, ne pas vendre, retourner aux sources sont les sujets de la discussion...

Notre critique:

Premier long métrage derrière la caméra de l’acteur/scénariste/metteur en scène de théâtre Vincent Macaigne, POUR LE RECONFORT se penche sur une tranche de vie de deux bobos qui ont tout ou presque et qui se retrouvent confronter aux réalités de terrain des ouvriers gérant un de leurs domaines.

A la vision du film (comme à la lecture du sujet), il apparaît très vite que Vincent Macaigne a voulu opposer cette bourgeoisie édifiante et pathétique à la classe ouvrière en peignant des bobos qui n’ont que des clichés à la bouche lorsqu’il s’agit du travail des ouvriers.

Si l’on peut comprendre aisément (et apprécier) cette volonté de décrire cette lutte des classes qui existe, et a toujours existé, on regrettera que le message de POUR LE RECONFORT ne soit pas très clair et finisse par se perdre dans une sorte de mépris général à la fois pour la classe ouvrière et pour celle de ces bourgeois caricaturaux.

Dommage aussi que la belle palette d’interprètes (avec une Pauline Lorillard assez surprenante dans les longs monologues) soit mal servie par des diatribes hurlées alors qu’elle est plutôt mise en valeur par des faces caméra enfermés dans un format carré ne laissant que peu de place aux décors.

Tous ces défauts (ou peut-être ces choix) de mise en scène font passer le message de POUR LE RECONFORT complètement au second plan, et rendent la vision de l’ensemble assez agaçante surtout lorsque l’on s’attendait à un film militant assez interpelant.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...