Equipe: Ericson Core, Kurt Wimmer, Luke Bracey, Ray Winstone, Édgar Ramírez
Durée: 134‘
Genre: Film d'action
Date de sortie: 03/02/2016
Cotation: oo (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Johnny et Jeff, spécialistes de sports de l’extrême, font une cascade sur des a-pics. Malheureusement, Jeff ne réussit pas un saut et meurt sans que Johnny n’ait pu le sauver.
Sept ans plus tard, Johnny Brigham a rejoint le FBI pour échapper à son passé douloureux. Mais est-il vraiment capable d’intégrer cette unité d’élite...

Notre critique:

En 1991, Kathryn Bigelow (ZERO DARK THIRTY, THE HURT LOCKER) est déjà une réalisatrice remarquée lorsqu’elle réalise POINT BREAK, un film solide, déjà bien testostéroné comme elle en fera plusieurs par la suite. 24 ans après, c’est Ericson Core qui pour son deuxième film se retrouve aux commandes d’un remake d’un film presque culte.

Pas facile donc de se retrouver aux manettes et Ericson Core et son scénariste choisissent de faire la part belle aux sports de l’extrême et à un certain exotisme. C’est donc le Mexique, l’Inde, Biarritz, Paris qui défilent en toile de fond tandis que l’on assiste à une jolie panoplie de sports de l’extrême fort bien filmée, des cascades brillantes mises en évidence par la 3D.

Mais si tout cela est bel et bien, mais hélas, le reste de la production de POINT BREAK ne suit pas. Les personnages sont de vraies caricatures de hipsters babas cool, la quête général en forme de message écologique n’est vraiment pas clair et l’intrigue et le suspense sont pratiquement aux abonnés absents de ce film qui ressemble donc au final bien plus à un documentaire bien filmé sur les sports dopés à l’adrénaline…

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...