Titre français: Les Adversaires

Equipe:
Durée: 124‘
Genre:
Date de sortie: 09/05/2000
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Deux boxeurs sur le retour se voient offrir la chance de leur vie: assurer la première partie du dernier combat de Mike Tyson en s'affrontant l'un l'autre. Motivés par l'appât du gain, ils acceptent et embarquent pour Las Vegas. Le pugilat sera d'une violence extrême.

Notre critique:

Ouah, le film!
Antonio Banderas et Woody Harrelson se mettent des pains sur la tête sous les doux yeux de Lolita Davidovich, dont le coeur balance entre les deux. Hymne à la boxe, sport viril et beau (il paraît en effet que c’est beau de s’éclater les arcades sourcilières), hymne à l’amitié, hymne à l’amour… PLAY IT TO THE BONE ne cache guère ses intentions.
Hélas, aussi louables soient-elles, elles se diluent bien vite dans près de nonante minutes de road-babelling*. Dieu que la route entre Los Angeles et Las Vegas est longue ! Tout ça pour terminer en apothéose sur un combat de boxe, certes élégamment filmé, mais dont l’issue est entendue d’avance. rn

Bof, quoi! rn

°road-babelling = road-bavardage en français de Bruxelles, capitale belge d’où sont sont originaires la plupart des rédacteurs de Cinopsis, le site belge du cinéma international.

A propos de l'auteur

Journaliste