Equipe:
Durée: 98‘
Genre: Drame
Date de sortie: 10/03/2015
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Deux femmes dans une voiture rentrent en Suisse. L’une d’elle, survivante des camps nazis où toute sa famille est morte, a été défigurée par une blessure par balle. Elle revient en Allemagne pour se faire réparer le visage...

Notre critique:

Une femme qui a tout perdu y compris son visage, ancienne chanteuse, retrouve par hasard son mari qui ne la reconnaît pas et qui va lui demander de jouer sa femme (disparue, évidemment) pour toucher un héritage! Cette femme-phénix, qui renaît de ses cendres, va alors devenir l’instrument de sa propre vengeance.
Comme dans son précédent film, l’excellent BARBARA, le réalisateur allemand, Christian Petzold, aborde à nouveau les conséquences de la deuxième guerre mondiale sur les individus.
Mais cette fois, non seulement Petzold s’attache aux conséquences humaines, émotionnelles et sociales de la guerre mais il nous sert aussi avec talent un thriller que Sir Alfred n’aurait pas renié. Avec simplicité et une certaine ironie en même temps, il tisse un véritable piège dont Nelly est le centre et maintient le mystère jusqu’au dénouement.
Superbement interprété par l’actrice fétiche de Christian Petzold, Nina Hoss, PHOENIX, malgré une certaine lenteur assumée, est une véritable réussite sur le plan du récit, de la mise en scène et des interprètes. A voir absolument.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...