Titre français: Paulie

Equipe:
Durée: 91‘
Genre:
Date de sortie: 28/07/1998
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Paulie est l'animal de compagnie de la petite Marie, une fillette qui souffre de problèmes d'élocution. Séparé d'elle par un père désireux de bien faire et donc forcément maladroit, Paulie se retrouve dans les mains d'un prêteur sur gage qui le vendra à une vieille dame en mal de compagnie. Avec l'aide de cette dernière, il entreprend de retrouver la petite Marie.

Notre critique:

En face d’une débauche de niaiseries consternantes dopées à la testostérone (ARMAGEDDON, LETHAL WEAPON 4), qui aurait cru que le seul moment de fraîcheur de l’été nous viendrait d’une histoire de perroquet bavard?

Pour une fois, voici un film prioritairement destiné aux mômes qui ne fera pas pousser des soupirs désespérés d’ennui à leurs accompagnateurs. Bien au contraire. Emmenez vos enfants, neveux, filleuls, petits voisins voir les aventures de Paulie! Vous passerez un excellent moment.

PAULIE développe le même type d’intelligence que BABE, mais avec un côté farce bien plus développé et donc un poil moins nunuche que dans l’histoire du cochonnet qui voulait devenir gardien de moutons. Ce surcroît d’humour est largement le bien venu et ne fait que renforcer les quelques moments d’émotion qui ne sombrent jamais dans le miel et la guimauve.

PAULIE par son histoire et son rythme redonne le temps au temps. Le temps d’installer des personnages. Le temps de parcourir le chemin parfois folâtre qui nous mène à nos rêves. Le temps de laisser monter l’émotion doucement, lentement, sans se presser, comme lorsque notre ami le perroquet décrit un coucher de soleil à Gena Rowlands.

Produit par Dreamworks, PAULIE… est certainement la réalisation la plus convaincante du studio de Steven Spielberg, Jeffrey Katzenberg (ancien boss de chez Disney) et David Geffen. Dommage que son étiquette « film pour enfant » en restreigne injustement l’attrait grand public.

A propos de l'auteur

Journaliste