Equipe: BIFFF, Gene Bervoets, Jeroen Perceval, Raf Reyntjens
Durée: 90‘
Genre: Comédie dramatique
Date de sortie: 19/08/2015
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Mario Dockers a été chauffeur de bus. Maintenant à la retraite, il s’ennuie et veut vendre son bus. Mais Gino, un ex-collègue, lui propose un dernier voyage en Croatie...

Notre critique:

Filmé très années 70 par Raf Reyntjens, connu pour son clip de la chanson Papaoutai mais aussi, par les amateurs du BIFFF pour son court fantastique A MESSAGE FROM OUTER SPACE, PARADISE TRIPS a beaucoup de mal à cacher ses origines belges. Son petit côté déjanté, limite surréaliste, souvent décalé, en fait un film bien ancré dans le cinéma du plat pays.

Il faut dire que cette histoire de chauffeur de bus retraité qui emmène des jeunes à une manif pour la paix en Croatie a de quoi générer des situations plutôt surprenantes. Parachuté dans un milieu qui ne lui correspond pas du tout, Mario va être à la fois le témoin et le catalyseur de situations drôles, absurdes et dramatiques.

En utilisant ce point de départ, Raf Reyntiens crée un film qui multiplie les points de vue et pose des questions pertinentes sur la filiation, la paternité tout en dynamisant sa mise en scène en mélangeant l’univers du jeu Mario et les délires de son homonyme dans la réalité.

Seul petit défaut, en jouant sur le côté road-movie et trip baba-cool, PARADISE TRIPS n’évite pas certaines lenteurs de ci de là tout en maintenant heureusement bien la direction du sujet et en proposant une conclusion plutôt positive sur base d’un sujet finalement assez dramatique.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...